IDENTITE

Alexandre Damiron
Alexandre Damiron
Ingénieur - Conseil Digital

J’apprécie les idées larges, synthétiques, claires et évolutives. J’estime la polyvalence et le dialogue. Je revendique une vision, et des compétences basées sur la maîtrise des outils technologiques nécessaires à la mise en œuvre de votre stratégie digitale.

J’exerce dans le monde digital depuis le début des années 2000. Je suis intervenu dans de nombreux contextes, souvent techniques, jamais exclusifs. J’ai également crée, développé des affaires, fournit des idées, et cela j’adore, je me définit comme un trouveur de solution, un fournisseur d’idées, un visualiseur de tableau d’ensemble. Directeur de projet ou de produit, je sais mettre les mains dans le cambouis.

Vivre les transformations auxquelles nous assistons et prenons part est une chance. Le basculement en cours est gigantesque. De nouveaux éléments de réflexions nous parviennent sans cesse et affinent notre analyse, mais quelques considérations se dégagent:

Le raisonnement inductif, un outil naturel pour le siècle

Inductive fait référence au « raisonnement par Induction » qui porte à confusion en français. Pourtant, il est une facette de notre raisonnement qui est naturel et qu’il s’agit de conçevoir et d’intégrer consciemment à son schéma de pensée. En effet, à l’heure à laquelle nous sommes submergés d’information, notre capacité naturelle à aller du particulier au général nous est indispensable, car il n’est plus possible de compartimenter des bulles de savoir. C’est ainsi que cette capacité est enseignée aux systèmes d’intelligence artificielle. Cette capacité doit fonctionner de pair, et non en opposition, avec nos capacités de déduction logiques et analytiques qui ont permis les premières révolutions des siècles passés.

L'âge de l'expérience utilisateur

The age of features is dead, welcome to the age of user experience

Aral Balkan

Ce motto ne signifie pas que les fonctionnalités n’aient plus d’importance, cela signifie que pour s’imposer, ou pour être utilisées, elle doivent être accessible de façon claire, aisée, plaisante et même ludique.

Approche centrée utilisateur, « design first », Lean UX… Au-delà de la mode des mots, soyons synthétiques: une application efficace, productive, rentable, visible, ou qui remplit sa mission, c’est avant tout une application utilisée.

Songeons aux récents succès du monde digital. Ils nous ont parfois apporté une rupture technologique, mais ont tous en commun une interface lisible et entraînante, et une qualité de réponse impeccable. Ils ont su se concentrer sur la fonctionnalité principale, qui était au coeur de leur offre, proposant des fonctionnalités secondaires de qualité, mais jamais parasitaires.

Google réinvente la recherche d’information avec un algorithme ingénieux, mais également une interface si claire (une zone de texte, un bouton) que cela en est confondant. Apple n’invente pas le téléphone tactile certes, mais lui offre la clé du succès: une interface évidente, une grande qualité de réponse. Skype, efficace et clair, remplace un MSN dispersé. Plus près de chez nous, Le Bon Coin éclipse ebay en quelques mois grâce à un retour aux fondamentaux. DropBox contourne les systèmes internes lourds d’échange de fichiers.

Ces réussites ne sont pas des coups isolés. Ils nous ont montré la voie. Aujourd’hui, Il n’y a plus de séparation entre les applications sérieuses d’un côté, et celles de tout-le-monde de l’autre. A l’heure du BYOD, des Services-As-A-Software, du crowdsourcing, des digital born, les applications lourdes, incommodes, fermées sont remplacées par d’autres légères et faciles, y compris au sein des organisations.

L'architecture suit l'usage, et attention aux modes

Nous sommes donc dans un phase durant laquelle les architectures suivent les interfaces. La course à la meilleure expérience utilisateur, au déclenchement de son adhésion aux propositions, est la cause de la récolte massive de données et leur traitement en intelligence prédictive.

Ceci, et la nécessité d’être présent sur des supports nombreux, organise le découplage des architectures en architecture orientées services, et la délégation de gestion de virtualisation généralisée et internationale dite aujourd’hui ‘Cloud’.

Puis les changements d’architecture, permettent d’expérimenter de nouveaux usages. Mais toutes les nouveautés ne sont pas des innovations par l’usage qui seront acceptées.

30 ans d'histoire du jeu vidéo inexploités alors que de nouveau usages surgissent

Un bon jeu est une succession de décisions intéressantes

Sid Meier

Une application également. Une plateforme également. La puissance en Back-end doit favoriser la simplification et la progressivité des choix en Front-end, et la gamification de l’usage.

La gamification, qu’elle s’appelle Serious Gaming, Advert Gaming, Event Game, est une solide tendance. L’observation de la consommation de medias chez les jeunes est significative. La réalité virtuelle, l’augmentation digitale de l’expérience en Evénementiel ou diffusion média, en seront une autre.

Nous avons une mine d’or sous nos pieds: 30 ans d’histoire du plaisir ludique digital ludique, les jeux vidéos, et elle est très peu exploitées. Nous en sommes à l’aube de la gamification.

La révolution digitale est à l'ère moderne ce que l'imprimerie a été au moyen-âge.

L’imprimerie a servi en premier lieu à produire une bible, elle a finit par tuer la religion, les anciennes structures et faire entrer le monde dans l’ère post-moderne. Un tel changement de paradigme dans la manière dont les êtres humains échangent l’information ne peut avoir que des effets immenses à terme.

Il en sera de même pour la révolution numérique. Les usages, mercantiles ou autres, qui en sont fait aujourd’hui ne sont que l’aube de ce qui va se produire. Ce sont bien les échanges massifs et instantanés de données qui permettent à l’intelligence artificielle de franchir de nouveaux paliers, et donc à la robotique d’accéder à de nouveaux usages, à la micro-production de biens et de services de trouver des modèles…

La richesse à construire est celle des données et du plaisir.